Le programme

« mCDH Club »
Cliniques de diabète et d’hypertension : l’apport du numérique et de solutions innovantes pour une décentralisation des soins 

Le diabète et l’hypertension sont des maladies chroniques qui constituent un énorme problème de santé publique en Afrique. Le nombre croissant de personnes affectées impose une réforme du système de santé permettant de soulager les services spécialisés et d’offrir  des soins de proximité. Cette évolution vers la décentralisation repose sur la mise en place d’un maillage du territoire par des structures intermédiaires. Aujourd’hui la téléphonie mobile et internet permettent d’envisager cette approche innovante d’un réseau de centres de proximité reliés en télé-expertise aux centres experts. De plus la forte pénétration de la téléphonie mobile dans la population, toutes régions géographiques et toutes classes d’âge, facilite la sensibilisation indispensable pour améliorer la prévention.

En support des Objectifs du Développement Durable de l’Organisation Mondiale de la Santé  , Sanofi Global Health s’engage pour améliorer l’accès à la prévention, au diagnostic, au traitement et aux soins pour les personnes vivant avec des maladies non transmissibles (MNT) dans les pays à faibles et moyens revenus. Le programme « mCDH Club » est une illustration de cet engagement sur le terrain.

Depuis 2014, Sanofi a soutenu la mise en place de 31 structures médicales dédiées appelées  » Cliniques du diabète et de l’hypertension  » au Cameroun, au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Le but est d’ améliorer la prise en charge du diabète et de l’hypertension par le renforcement des capacités (fourniture de matériel de diagnostic et de soins, formation de professionnels de la santé). Aujourd’hui, le programme « mCDH Club » veut aller plus loin dans la lutte contre les MNT.

En concertation avec les autorités de santé du Sénégal, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, une première série de centres de soins de proximité a été sélectionnée. Ces centres vont bénéficier d’une modernisation des équipements faisant une large place au numérique.

L’UNFM  est chargée de la mise en oeuvre et de l’accompagnement au changement. Le programme sera initialement déployé dans 16 cliniques qui devraient devenir des centres de référence. Plusieurs types d’outils numériques seront fournis, tels que des programmes de formation à distance pour les professionnels de la santé, du matériel éducatif pour les patients, des possibilités de demande d’avis pour des cas difficiles, des moyens de communication avec la communauté (sms, site web…)

Le déploiement de ce programme est coordonné par différents acteurs

  •             un comité scientifique associant les responsables ministériels, les experts médicaux, les experts du numérique
  •             un responsable numérique par pays, pour aider les CDH et accompagner le changement
  •             un responsable médical par pays, pour soutenir les équipes soignantes des CDH

Des évaluations semestrielles seront effectuées.

Line Kleinebreil (UNFM) & Catherine Levy (sanofi) & Amy Fall (sanofi)

Ci-joint le programme en PDF: Programme Dakar 4P V.1.2